SQUIRTING, PLAISIR COMME UNE FONTAINE

Certains définissent le squirting comme l'éjaculation féminine, d'autres disent que se sont deux choses différentes et, biensûr les deux pourraient se passer en même temps. En étant un des points lles plus merveilleux et inconnus de la sexualité féminine.

26 septembre 2017  - 
0
Partagez
SQUIRTING, PLAISIR COMME UNE FONTAINE

Basiquement, ce que nous savons de l'éjaculation féminine et le squirting est que nous ne savons pas bien ce que c'est. En filant le réseau nous voyons que chaque auteur projette la question d'une manière et il s'aventure à donner des techniques pour obtenir ce plaisir. En définitive, la propre femme doit rechercher et pratiquer avec son propre sexe pour connaître ses capacités insoupçonnées. Squirting est un mot qui provient de la langue anglaise et signifie un jet. En partant de là, nous allons essayer d'arriver à la vérité.

En navigant sur le réseau nous voyons que chaque auteur projette la question d'une manière et s'aventure à donner des techniques pour obtenir ce plaisir. En définitif, la femme doit rechercher elle-même, et pratiquer avec son propre sexe pour connaître ses capacités insoupçonnées. Squirting est un mot qui provient de la langue anglaise et signifie un jet. En partant de là, nous allons essayer d'arriver à la vérité.

Qu’est-ce que le squirting?

Beaucoup de spécialistes du sujet, et pas aussi studieux, qualifient le squirting comme la sortie d'un liquide de l'urètre quand la femme expérimente un plaisir sexuel. Toutes les femmes sont formées pour le sentir et, ça dépend, en grande partie, de la détente et de la confiance pendant la relation sexuelle.

Le porno occidental à tourner ses caméras vers ce phénomène en cherchant un parallélisme spectaculaire avec l'orgasme masculin. En réalité, il ne faut pas être obsédé avec ce jet chaud des profondeurs féminines. L'important, est de jouir sans se proposer des objectifs qui exercent une pression mentale.

Dans sa composition, nous trouvons les mêmes substances que le sperme, excepté ce dernier mentionné, évidemment. Certains articles assurent qu'il y a de l’urine, d’autres qu’il n’y en a pas. Ce que nous savons bien, et que la sortie de ce liquide durant l'orgasme féminin n'est pas d'uriner, mais quelque chose de plus profond.

Le squirt est l’éjaculation féminine?

La communauté scientifique ne se met pas d’accord. Les uns défendent le squirting comme l'éjaculation féminine, les autres disent que ce sont deux choses différentes et, par conséquent, les deux pourraient se faire en même temps. En étant celui-ci, l'un des points les plus merveilleux et inconnus de la sexualité féminine.

Depuis ces années (ça ne fait pas si longtemps) où l’on nait que la femme avait un orgasme jusqu'à l'irruption de la volonté de profiter de son corps et de sa sexualité au maximum, autant ou plus que les hommes, il a beaucoup plu. Et encore, nous continuons sans cuórum.

Il existe des techniques pour l’expérimenter?

En plus de la détente propre et de la confiance pour que la relation sexuelle soit fructifère, il y a quelques trucs en plus. Il est suggéré de commencer par du romantisme sans excès, des bougies et une musique appropriée pour l'occasion.

Après la cour, passer au sexe oral dans lequel le compagnon ou compagne se livre à fond et le fait mieux que jamais. Sans ce focalisé sur le clitoris, la langue parcourt toute la vulve et aussi s'amuse à s'introduire dans le vagin. Les plus audacieux peuvent arriver jusqu'à l'anus et se mettre à bien le stimuler, puisque nous nous sommes lancés. Les expertes recommandent introduire le majeur et l'annulaire jusqu'à la moitié et chercher le point G pour ajouter plus de plaisir et bouger les doigts de droite à gauche en cherchant l'excitation des glandes de Skene. Si on le fait seule à la maison, on peut mettre le pouce à profit pour en plus, stimuler le clitoris.

Avec toute l'artillerie fonctionnant et en centrant beaucoup l'attention sur le mouvement des doigts à l'intérieur du vagin, il pourrait arriver le moment dans lequel la femme sente comme si elle aller uriner. En plus de l'éjaculation féminine, le squirting serait donné. Ne le réprime pas! Laisse-toi emporter et profite de ta première expérience double.

L’inculture générale

Lamentablement, le manque de culture général sur la sexualité de la femme, dont la protagoniste est elle-même, a maintenu ce plaisir dans l'oubli, mais aujourd'hui, elle resurgit de toutes ses forces. Bien que ce soit pour une question cinématographique dans les films porno, elle doit en profiter et pratiquer jusqu'à connaître plus son corps.

Jusqu'à présent, nous avons différencié squirt et éjaculation féminine, l'un se donne par l'urètre, l'autre, par le vagin. Nous savons que la femme peut le pratiquer seule, elle n'a nécessairement besoin de personne pour le sentir et que ce soit un sujet qui est tabou, par conséquent, on peut en parler entre amies et en savoir plus pour connaître ses secrets.

La vérité sur le squirting

Nous ne pouvons pas parler du squirting sans le faire des glandes de Skene. Celles-ci sont situées aux côtés de la zone communément connue comme point G. Ces glandes peuvent varier de taille entre deux et cinq centimètres. En pratiquant avec beaucoup d’art, il est possible de stimuler le point G et les Skene et obtenir un nouvel orgasme.

Le liquide qui est expulsé est comme le sperme mais sans sperme, comme nous avons dit, et il contient fructose, acide citrique et de l’eau. La localisation des glandes de Skene, si proches de la vessie et urètre donne la sensation d’uriné mais ça ne contient pas d'urine, selon quelques auteurs.

Le moment clef serait quand la femme est super excitée et va arriver à l'orgasme, cesser d'appuyer les glandes de Skene, de ne pas contracter le vagin et pousser vers dehors. Bien que ça paraisse très compliqué, ce n'est qu’une question de pratiquer dans sa juste mesure et de ne pas être obsédé avec le jet puisque selon ce que disent certaines expertes en la matière, l'orgasme n'est pas meilleur, ni pire s’il y a ou pas le squirting.

Apprenons de Ruanda

Là-dedans, comme dans beaucoup d’autres choses, nous allons derrière un pays africain, dans ce cas, Ruanda. Pendant ce temps, nous n’arrivons pas à nous éclairer sur les différences entre le squirting et l’éjaculation féminine, et le pire, les femmes elles-mêmes ne savent pas de ce que nous parlons, au Ruanda, depuis ça fait mille ans, le squirt est une condition sine qua non du mariage.

Le documentale L’eau sacrée (El agua sagrada), du belge Olivier Jourdain, vient nous montrer avec tout le respect comment cette pratique sexuelle est quelque chose que le mari doit dominer au moment d’aimer sa femme. Ça fait partie de sa virilité de montrer à sa femme les plaisirs inavoués.

Le documentale montre avec piquant et naturalité comment une reconnue présentatrice de radio, visite des villages et va instruire les jeunes filles sur cette pratique. Les hommes jeunes, apprennent aussi sur le corps de la femme. Son devoir est de la satisfaire.

Dans le cœur de l’Afrique sensuelle et audacieuse, le squirting ou Kunyaza se compare avec le fleuve de la vie, avec la pureté et avec les devoirs de l’amour du couple. Pareil qu’ici, lol.

26 septembre 2017  - 
0
Partagez


* Le commentaire sera publique après révision.