Escorte de luxe. Entretien avec Roxi


08 mai 2014  - 
0
Partagez
Escorte de luxe. Entretien avec Roxi
“Quand ce genre de choses arrivent, tu fais tout ce que les autres femmes aimeraient faire; même si elles osaient elles recevraient le nom de putes avec ou sans être payées pour ça ”

Pourquoi l’appelle-t-on escorte et non pute?
Au final c’est du pareil au même, on s’agit de sexe payé avec beaucoup d’hommes à la fin de la semaine, mais ce qui entoure une escorte et ce qui entoure une pute, comme on l’appelle normalement, ce n’est pas la même chose. Escorte signifie accompagnante en anglais, c’est cette personne qui se contracte pour passer un moment, pour avoir de la compagnie, elle offre plus de choses qu’une pute, même si cela paraît difficile de faire la différence, mais c’est comme ça.

Vous et vos collègues êtes des escortes de luxe?
Oui, nous le sommes, car en plus d’avoir beaucoup d’expérience dans la satisfaction sexuelle du client nous apportons d’autres choses, comme le faite de l’accompagner à un repas que se soit seul ou avec d’autres hommes.

On dirait que c’est tiré de films.
Oui, mais la réalité est supérieure à dîners où ils veulent ou doivent être accompagnés cependant ils n’ont personne avec qui y aller. Moi j’ai une armoire avec des vêtements pour différentes occasions, même si en dessous j’aime porter des dentelles noires.

Qu’est ce qui fait que La Vie en Rose soit de haut niveau?
Je travaille avec eux depuis deux ans et il n’y a aucune comparaison entre eux et les autres clubs. Beaucoup s’annoncent en offrant la compagnie d’escortes de luxe mais en réalité les filles ne sont pas prêtes pour accompagner dans n’importe quelle situation et satisfaire le client avec des corps scandaleux. L’hygiène est une chose à laquelle on donne beaucoup d’importance ici, c’est pour ça que mes collègues et moi passons des tests de santé très fréquemment et il n’y a jamais eu de problèmes. Les clients peuvent volontairement, se soumettre à des tests. L’hygiène dans les chambres est aussi très importante, la présence de préservatifs partout, ils sont toujours à la portée de main, l’usage des douches, etc. Un établissement de haut niveau n’est pas seulement un titre, ça doit être quelque chose de réel, et à La Vie en Rose ce l’est.

Pourriez-vous nous raconter un rendez-vous dans lequel on vous a demandé vos services en tant qu’escorte de haut niveau?
J’ai plus qu’un rendez-vous à vous raconter de ceux qui sont très cher et très luxurieux. Les escortes de luxe de Barcelone nous avons de la chance d’être dans une capitale avec des foires internationales, des évènements sportifs importants, des mouvements d’affaires, des personnes qui vont et viennent, etc. Durant ces occasions j’ai toujours fait le meilleur de moi-même, tant au niveau du savoir-être qu’au niveau sexuel. Ce jour là ils m’ont appelé avec quelques collègues pour aller à une très grande foire où des gens viennent du monde entier, pour accompagner des cadres supérieurs qui seront réunis durant la journée pour signer des contrats et le soir ils sortiront dîners. Ils nous ont appelés car ils voulaient spécialement des escortes de luxe ou de haut niveau. Ils étaient quatre hommes, chacun d’eux d’un pays différent, nous leurs avons dis d’aller à la maison close La Vie en Rose pour nous rencontrer, prendre un verre et on irait dîner.

Quelle a été leur impression quand ils vous ont vus?
Ils ont été très satisfait, c’était évident qu’on leurs plaisait car de suite ils ont demandés du champagne et ils ont commencé à discuter avec nous et à nous toucher avec envie. Les couples n’étaient pas encore formés, on parlait simplement et chacun d’eux est allé avec celle qui leur plaisait le plus. On était un groupe de huit en tout, on est allé dîner dans un endroit très cher, on parlait en anglais, on rigolait et ils nous racontaient leurs voyages, leurs vies aigries centrées sur le travail et leurs envies qu’ils avaient de nous emmener sur une île. Ils disaient « à manger à boire et à baiser toute la journée ». Le mien était âgé mais très attractif qui n’arrêter pas de me mettre la main sous ma robe, il me pressait la cuisse et se contenait car il ne voulait pas attirer l’attention. C’était de typique cadre supérieur, ils se sont très bien portés avec nous, ils nous ont demandés des choses super chères et ils nous ont apportés un cadeau à chacune. On n’a pas tardé à monter dans les chambres de La Vie en Rose.

Que s’est-il passé quand ils sont arrivés?
Ils voulaient baisés en groupe donc quatre d’entre eux sont allés dans une chambre et les quatre autres dans une autre chambre. M’a baisé directement, il venait si chaud qu’il ne m’a pas voulu que je le suce, je n’ai quasiment pas du le toucher, il se trouve que ça l’excité me la mettre sans plus, sans attendre, pour me surprendre, ou peut-être qu’il l’a fait pour chauffer l’autre couple qui était avec nous. Ma collègue s’est agenouillée devant le sien, qui n’arrêtait pas de nous regarder, et lui a sorti la bite du pantalon ; elle se l’ait mise dans la bouche et a commencé à le sucer. Le mien m’a laissé et s’est mis à côté de ma collègue qui a commencé à le sucer aussi. Comme me l’avait dit les clients, je me suis mise un harnais et en me mettant derrière elle je lui ai mis dans le cul. Elle était celle qui profiter le plus de nous quatre ! Après j’ai enlevé le harnais et je me suis mise devant pour qu’elle me lèche la chatte. Un des clients s’est mis derrière elle et la pénétrait. On a fait plein de positions tous les quatre. Pour finir, je me suis couché sur le lit, elle s’est assise sur mon visage pour que je lui lèche la chatte et un d’eux la pénétrait par derrière et a éjaculé pendant que l’autre regardait et après ils ont échangé. En définitive, une fête sexuelle au plus haut point, de luxe, de haut niveau ou comme tu préfères l’appeler, mais de celles dont ils ne l’oublieront pas.

Donc une escorte de luxe s’amuse bien à son travail.
Pas toujours, mais quand ce genre de choses arrivent, tu fais tout ce que les autres femmes aimeraient faire, même si elles osaient elles recevraient le nom de putes avec ou sans être payées pour ça. Moi, vu qu’on m’appelle déjà comme ça je me consacre à en profiter. (Rires)

 
08 mai 2014  - 
0
Partagez


* Le commentaire sera publique après révision.