BDSM


27 novembre 2015  - 
0
Partagez
BDSM

Sado light: Nous adorons humilier.

Parlons aujourd'hui de la douleur dans notre prècieux recoins où nous adorons l'ouverture sexuel et la recherche du plaisir. Dans les profils de quelques escortes matures,  escortes catalanes  ou filles de compagnie , en général, nous voyons qu'elles offrent le service du sado light, bon, le sadomasochisme est quelque chose de complexe et celui qui s'aventure à l'essayer peut tomber dans les profondeurs du plaisir le moins attendus. Cordes, chaines, fouets, tout est peu pour infliger douleur et humiliation à qui demande par sa bouche, par contre, pour ceux qui pratique le sadomasochisme, c'est un moment de plaisir sans limiites.

Ne confondons pas les termes. Il ya des escortes qui offrent le service de sado light  mais si nous voulons expérimenter une sensation plus profonde du plaisir conventionnel, nous devons différencier entre le sadisme et le masochisme.

Selon les psychiatres, les deux secteurs sont des paraphilies vu que humiler et être humilier est indispensable pour obtenir tout type de plaisir sexuel.

Les escortes vénézueliennes, les escortes italiennes  ou les escortes espagnoles  savent que le BDSM leur donne beaucoup de succés, signe qui ce référent au bondage et au sadomaso. Les deux combinent les cordes, le cuir, le latex et pas seulement sa, aussi les fouets, les masques et kes boules pour les faire taires au cas ou leurs gémissements ce feraient trop forts.

¿Vice versa?

Normalment celui qui s'excite en étant le soumis, ne le fait pas en étant le maître. Sa c'est quelque chose que l'on à en soit. Demandez-vous ce qui vous plaît le plus, frapper ou être frappé, atacher ou ce faire attacher; fouéter ou être fouété. Tout à son enchantement mais c'est certain que seul un 30% des masochistes prennent du plasisir dans le rôle de sadique.

Frapper le cul, bander les yeux, lui faire une glorieuse pluie dorée  ou bien lui faire ses besoins dessus, L'humilié sera absolument conforme avec tout sa et beaucoup plus. Les escortes cubaines, les escortes egyptiennes et toutes les autres filles de compagnies savent que le sado et un filon. Le client qui a cette paraphilie paiera pour être humilié comme il aime, mais attention, c'est annoncé comme du sado light, probablement une version excitante et super sensuelle mais pas de coup si de fouets. Dans tous les cas, le meilleur qu'il peut faire est de demander à sa déesse du plasiir choisi, n'importe qu'elle escorte étrangère à Barcelone est enchanté à l'idée de ce mettre dans le rôle de la dominatrice.

¿Comment est un masochiste dans la vie de tout les jours?

Imaginons que l'homme est marié et à des enfants plus ou moins laids. Travail toute la journée et au fond de lui même sait qu'il a besoin d'émotion forte pour ce sentir vivant.. ¿Il osera demander à sa partenaire de lui taper sur  le cul avant dormir comme si c'était un petit garçon? Probablement, non. La solution qui lui reste à ce pauvre masochiste pour prendre duu plaisir de son corps qui devient vieux et chaque jours un peu plus, et d'expérimenter des sensations fortes en allant demander les services d'une fille de compagnie à Barcelone qui ce dédie à ce travail.

Sa peut être la manière qu'i découvre quelque chose de nouveau et après la session de sado light, il peut trouver une dominatrice avec qui garder une relation stable. Il est vrai que dans le Bdsm, la confiance est primordiale. Il y a une serie de codes qu'il faut comprendre pour savoir quand nous pouvons infliger de la douleur et quand nous devons arrêter.

Le sadomasochisme est une pratique qui est en ralation avec le pouvoir et le control. Dans les couples, il y a toujours un dominant et un dominé, quelqu'un qui control l'autre, qui a du pouvoir sur lui, curieusement, lorsque ce couple pratique du sadomasochisme, il arrive que le dominantant devienne le soumis et vice versa. Les escortes matures, escortes espagnoles ou les escortes étrangèresà Barcelone qui pratique le sado light essaye d'offrir une vision de la pratique en étant elles les dominatrices et les clients les soumis. Si nous le pensons une minute, c'est tout à fait normal., aucune pute de Barcelone laisseraient que le premier qui rentrerait par la porte lui banderait les yeux et l'attacherait au lit, mais le contraire si.

Pourquoi j'aime qu'on me frappe et frapper?

Dans le sado light, les escortes jouent avec le client à quelque chose de ressemblant au  BDSM, c'est comme une bouchée de l'expérience totale vu que la sintonie et compenetration ne  s'obtient pas en une demi heure.Quelquesescortes étrangères de Barcelone nous ont raconté qu'elles prennent beaucoup de plaisir en étant dominatrice une après midi. Elles ne savent pas exactement pourquoi elles aiment frapper, attacher et fouétter un client, monter sur des fins talons aiguilles, ce promenant dans la chambre avec de la lingerie sexy, peut-être aussi avec un masque sur le visage. C'est le plaisir de dominer, de faire mal si ils veulent sous les normes du sado, jusqu'à ce que le soumis dise BASTA!

Et depuis l'autre coté de l'expérience, l'homme qui paye pour être humilier. I est peut-être fatigué de son pouvoir de tous les jours, du respect de ses subordinés, de sa vie ennuyeuse, et d¡être à 4 pattes et de recevoir un énorme vibromasseur dans l'anus sans lubrifiant le fait sentir jeune et beau, excité, maladroit, le contraire de ce qu'il est. Et par la suit retourne chez lui après avoir passé sous les mains de l'escorte et ce sent un homme nouveau. Fantastique, ¿Pas vrai? La sexualité humaine impensable et unique. 

Cherchez dans les profils des escortes de Barcelone, escortes espagnoles, escortes egyptiennes , escortes cubaines , n'importe laquelles peut vous emmener plus loin du plaisir comun. Oubliezla tipique pipe et croiséz les frontières entre le plaisir et la douleur.

Les humains aiment humilier, nous ne sommes pas si bons que l'on croit; et cela nous plaìt aussi d'être hummilier, nous sommes tordus, nous trouvons le plaisir dans quelque chose de sombre comme la douleur, l'humiliation de l0autre, et l'on adore sa. Nous sentons quelque chose de spèciale et nous recherchons la segonde victime qui nous domine ou à qui dominer. Peut-être vous!

27 novembre 2015  - 
0
Partagez


* Le commentaire sera publique après révision.